L'ONU appelle à un financement prévisible contre le choléra

  • Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a établi un Fonds multipartenaires pour la réponse en Haïti afin de financer les priorités.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a établi un Fonds multipartenaires pour la réponse en Haïti afin de financer les priorités de la nouvelle approche des Nations Unies destinée à aider Haïti à surmonter l'épidémie de choléra et construire de solides réseau d'eau, d'assainissement et de santé.

« Ce fonds d'affectation spéciale offre une plate-forme rapide, souple et sérieuse pour soutenir une réponse coordonnée du système des Nations Unies et de ses partenaires », a précisé le Département de l'information de l'ONU dans un communiqué de presse.

Vendredi, le Vice-Secrétaire général de l'ONU, Jan Eliasson, a jugé qu'il était urgent d'agir rapidement en Haïti pour éviter une propagation du choléra après les dégâts causés par le cyclone Matthew et qu'il fallait également mettre en œuvre une nouvelle approche sur le long terme face à cette maladie dans ce pays. Pour en lire plus...

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
UNICEF
Fonds des Nations unies pour l'enfance
OMS
Organisation mondiale de la santé