Communiqué de presse

Situation alarmante face à la pénurie de carburant

09 novembre 2021

La situation en Haïti est alarmante, déclare le bureau des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaire en Haïti, alors que l’accès et l’assistance humanitaire à quelques 700 000 personnes sont réduits au minimum.

Port-au-Prince, Haïti, 9 novembre 2021 – Quelques 700 000 personnes ayant besoin d'aide humanitaire en Haïti ne peuvent quasiment plus être atteintes par les Nations unies en raison d'une pénurie de carburant, selon le plus haut responsable humanitaire de l’organisation dans le pays.

Bruno Lemarquis, Coordonnateur Résident et Humanitaire des Nations unies, a déclaré que "le blocage actuel des approvisionnements en carburant dans les ports maritimes de Port-au-Prince, la capitale d'Haïti, signifie que les partenaires humanitaires, y compris les agences des Nations unies, rencontrent d’énormes difficultés pour continuer à fournir une assistance à environ 700 000 personnes dans le pays, et notamment à celles touchées par le tremblement de terre qui a frappé le grand Sud d’Haïti le 14 aout. Ceci se rajoute aux problèmes d’accès humanitaire dû à la situation sécuritaire. La situation s'aggrave chaque jour, a des conséquences multiples sur la vie quotidienne des gens, sur les transports, les communications, les services, et notamment les services de santé, les activités économiques, etc., et elle est profondément alarmante."

Selon les Nations unies, environ 4,4 millions de personnes, sur une population d'environ 11,4 millions, ont besoin d'une forme d'assistance humanitaire.

A titre d’exemples, la pénurie de carburant pourrait compromettre la fourniture d’eau potable dans certains quartiers, notamment dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, avec entre autres conséquences des risques sanitaires pour les populations. Dr. Maureen Birmingham, représentante de l’OPS/OMS en Haïti ajoute que « la pénurie de carburant est catastrophique pour la santé de la population. Son impact sur les activités de soins et de prévention (comme la vaccination), avec la diminution drastique de l’offre de services au niveau de certains hôpitaux et centres de santé, risque de se traduire directement par une augmentation des décès dans le pays».  Autre conséquence, le relogement de quelques 7000 personnes déplacées par les violences de juin dernier à Port-au-Prince a également été ralenti par la situation actuelle.

Les Nations unies et leurs partenaires en Haïti restent déterminés à aider les personnes dans le besoin mais, pour ce faire, doivent être en mesure d'accéder à ces personnes. L'ONU réitère son appel urgent à tous les acteurs en Haïti qui ont une influence sur la situation actuelle à faire en sorte que le carburant puisse être livré afin que les services vitaux, tels que les hôpitaux et les services d’approvisionnement en eau potable, puissent être en mesure de répondre aux besoins.

 

--FIN—

 

Pour plus d'informations, veuillez contacter Jonathan Boulet-Groulx,

Bureau du coordonnateur résident et humanitaire des Nations unies, Port-au-Prince, Haïti.

jonathan.boulet-groulx@one.un.org  +509 3685 8610

Situation alarmante face à la pénurie de carburant

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative

OCHA
Bureau de la coordination des affaires humanitaires
RCO
Bureau du(de la) Coordonnateur(trice) résident(e)

Objectifs poursuivis à travers cette initiative