Factsheet annuelle sur les actions de l’ONU en appui à la réponse contre le choléra en 2018

Du 1er janvier au 31 décembre 2018, le Ministère de la Santé et de la Population en Haïti (MSPP) a reporté 3 786 cas suspects de choléra et 41 décès, ce qui représente une réduction de 72% par rapport aux 13 681 cas suspects enregistrés durant l'année 2017 pour la même période, et du 74% par rapport aux 122 décès associés. Cette évolution confirme la tendance à la baisse initiée en 2016 et est une opportunité pour faire un grand pas vers l’élimination de la transmission de la maladie en Haïti, si le financement est disponible et si l’appui à la réponse des autorités haïtiennes s’intensifie dans le Cadre du Plan National pour l’Élimination du Choléra, notamment en ce qui concerne la surveillance et la réponse rapide.

Les efforts d’Haïti et de la communauté internationale ont permis de réduire le nombre de cas de choléra de plus de 99.5 % depuis le pic de l’épidémie en 2010 (185 000 cas en trois mois). Néanmoins, en dépit des progrès, le pays reste extrêmement vulnérable au choléra, notamment dans les départements de l´Ouest, du Centre, de l’Artibonite et du Nord.

Pourtant, il est urgent d’assurer le financement nécessaire pour maintenir le dispositif de réponse d’urgence et la réponse sur le long terme afin de ne pas perdre l’avantage acquis sur la maladie.

Les Nations Unies et ses partenaires ont intensifié en 2016, 2017, 2018 et 2019 son soutien aux autorités nationales dans la lutte contre choléra à travers du Plan National pour l´Élimination du Choléra. Cet appui a été aussi marqué par la réponse d’urgence à l’ouragan Matthew, qui a exigé une adaptation aux circonstances et une mobilisation extraordinaire de ressources afin de contrôler les flambées dans les zones les plus touchées.

Publié par
OMS
PNUD
RCO
UNICEF