Haïti: Appel humanitaire de 139 millions pour assister les plus touchés par l’ouragan Matthew

  • Les acteurs humanitaires demandent 139 millions USD pour assister d’urgence 800,000 personnes affectées par Matthew

L’Equipe humanitaire de pays en Haïti, en étroite coordination avec le Gouvernement d´Haïti et d’autres partenaires, a appellé le dernier 10 Octobre la communauté internationale à répondre à une demande urgente de 139

Zone affecté par Matthew en Haïti dans le departement de la Grand´Anse, Jérémie PHOTO: LOGAN ABASSI/MINUSTAH
Zone affecté par Matthew en Haïti dans le departement de la Grand´Anse, Jérémie PHOTO: LOGAN ABASSI/MINUSTAH

 millions USD afin d’acheminer une assistance salvatrice aux 750,000 Haïtiens affectés par l’ouragan Matthew (catégorie 4) qui a frappé le pays avec un impact particulièrement dévastateur dans les départements du Sud et la Grand’Anse.

Le financement demandé (qui est augmenté de 119,8 millions USD à 139 millions USD) est vital pour soutenir la réponse des autorités haïtiennes et de la société civile afin de couvrir les besoins urgents de la population, tels qu’accès à l´eau potable, la nourriture, l’abri et l’assainissement pour prévenir les maladies infectieuses d'origine hydrique.

Selon le Ministère de l´Intérieur d´Haïti, plus de 19% de la population Haïtienne (2,1 millions de personnes) ont été affectés par l’ouragan, et plus de 12%  (1,4 million de personnes) sont dans le besoin d´une assistance urgente dans les différents départements du pays, notamment dans le Sud et la Grand´Anse. Les personnes les plus affectées ont perdu leurs maisons, leurs biens, leurs récoltes et leurs moyens de vie. Il y a des zones habitées qui ont été partialement ou totalement détruites. Les enfants et les femmes sont parmi les plus touchés.

La première aide d’urgence arrive déjà dans les zones les plus affectées bien que beaucoup plus de soutien est encore nécessaire. La requête de financement cible de répondre aux suivants besoins prioritaires identifiés par le Gouvernement d´Haïti en collaboration avec les entités des Nations Unies et des ONG. Ces priorités sont : abris d’urgence et des articles non alimentaires essentielles (12,4 millions USD) ; accès à l’eau, l’assainissement et l´Hygiène –WASH (15 millions USD), santé (9 millions USD), protection des personnes les plus vulnérables (7,2 millions USD), éducation (4,3 millions USD), relèvement rapide et moyens de subsistance (6,1 millions), télécommunications d’urgence et logistique (6,6 millions USD) et coordination et services de soutien (1,6 million USD).

Tout en fournissant cette assistance d’urgence, les Nations Unies et les acteurs humanitaires et de développement soutiennent les autorités haïtiennes et la population locale dans la voie pour récupérer la normalité, des services et des moyens de vie durables, une tache qui aura besoin des mois de travail.

Le travail impressionnant des autorités haïtiennes sur la prévention a sauvé d’innombrables vies

Le Coordonnateur Humanitaire en Haïti, Mourad Wahba, a souligné que « l’excellent travail » de prévention du Département de la Protection Civile Haïtienne (DPC) et des municipalités a sauvé d’innombrables vies, « ce qui confirme que la prévention est efficace et importante ; maintenant il est urgent de soutenir les autorités haïtiennes dans l’assistance à la population affectée ».      

Selon le Coordonnateur Humanitaire, «Haïti fait face à la plus grande catastrophe depuis le tremblement de terre en 2010, mais dans ce cas présent les autorités haïtiennes et la société civile ont des capacités beaucoup plus grandes pour gérer la réponse ; les Nations Unies et les acteurs humanitaires sont en train de soutenir le Gouvernement et le peuple haïtien, aujourd’hui et dans les jours à venir ». Par ailleurs, M. Wahba a souligné que les enfants et les femmes sont parmi les plus touchés. «Je voudrais aussi attirer l’attention sur le fait que dans les zones comme la Grand’Anse, 40% des familles ont une femme comme chef de ménage ; nous ne pouvons pas alors mettre en œuvre cette réponse sans tenir en compte les femmes comme des acteurs clés pour la réponse d’urgence et pour le relèvement». À cet égard, les Nations Unies et les acteurs humanitaires sont en train de soutenir la réponse coordonnée par le Ministère de l´Intérieur et la feuille de route proposée par les autorités haïtiennes afin de maintenir une bonne coordination de tous les acteurs humanitaires avec les institutions nationales et locales. Cette feuille de route a pour approche de faire parvenir l’aide aux points géographiques où la population affectée habite. Le Bureau de la coordination des Affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) est en train soutenir le Centre d´Operations d´Urgence National (COUN), les agences des Nations Unies et les ONG´s dans l’évaluation continue de la situation, les besoins et les ressources déjà disponibles sur le terrain afin d’offrir la réponse la plus efficiente possible.

Pour en savoir plus sur la situation et la réponse, merci de consulter www.humanitarianresponse.info/Haiti    

Contacts presse
Auteur/Auteure
Béatrice Nibogora
BINUH
Cheffe de Communication stratégique et d'information publique/Porte-parole
Béatrice Nibogora
Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
FAO
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
FIDA
Fonds International de Développement Agricole
OIT
Organisation internationale du travail
OIM
Organisation internationale pour les migrations
MINUSTAH
Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti
OCHA
Bureau de la coordination des affaires humanitaires
HCDH
Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme
RCO
Bureau du(de la) Coordonnateur(trice) résident(e)
PNUE
Programme des Nations unies pour l'environnement
ONU-HABITAT
Programme des Nations unies pour les établissements humains
ONU Femmes
Entité des Nations unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes
ONUSIDA
Programme commun des Nations unies sur le VIH/SIDA
PNUD
Programme des Nations unies pour le développement
UNESCO
Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture
UNFPA
Fonds des Nations unies pour la population
UNHCR
Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés
UNICEF
Fonds des Nations unies pour l'enfance
UNOPS
Bureau des Nations unies pour les services d'appui aux projets
VNU
Volontaires ONU
PAM
Programme alimentaire mondial
OMS
Organisation mondiale de la santé
Other entities involved in this initiative
Banque mondiale
Banque mondiale