Lutter contre la violence basée sur le genre

  • Les Nations Unies en Haïti ont accompagné le Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes dans le lancement des 16 jours d´activisme.

À l´occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes (25 novembre), les Nations Unies en Haïti ont accompagné le Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes (MCFDF) dans le lancement des 16 jours d´activisme contre la violence basée sur le genre. Cette période sera marquée par un programme d´activités qui invite également à la réflexion sur le rôle des femmes comme acteurs clés du développement durable.  « L´autonomisation et la matérialisation des droits des femmes sont des impératifs pour accomplir l´ensemble des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) à l’horizon 2030 et l´objectif d´Haïti de devenir un pays émergent à l´horizon 2030 », a indiqué la Représentante spéciale du Secrétaire général (RSSG), Susan D. Page.   

 « C’est la responsabilité de tous et de toutes de prévenir et d’éliminer la violence sexiste qui affecte au moins une femme sur quatre en Haïti. Le financement des efforts pour l´autonomisation des femmes est crucial pour la prévention de la violence sexiste, ainsi que pour le développement. L’expérience montre que les pays qui investissent dans l´amélioration de la situation sociale et économique des femmes deviennent plus prospères et plus résilients pour faire face aux désastres naturels et aux crises, et pour les surmonter », a ajouté la RSSG.

À cet égard, les Nations Unies réitèrent leur soutien aux efforts de mise en application du Plan National d’Égalité Femmes-Hommes et du Plan National de Lutte contre la violence faite aux Femmes 2017-2027. 

En appui du thème international «Ne laisser personne de côté : Mettons fin à la violence à l’égard des femmes et des filles» et des thèmes nationaux‘‘Ak lalwa, n ap konbat vyolans sou fanm ak tifi’’ et ‘‘Patisipasyon fanm=Ayiti djanm’’, le calendrier des 16 jours d´activisme se déroule cette année autour de cinq journées clés : le 25 novembre (Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes), le 1er décembre (Journée mondiale de lutte contre le Sida), le 3 décembre (Journée internationale des personnes vivant avec un handicap), le 5 décembre (Journée internationale des volontaires) et le 10 décembre (Journée mondiale des droits humains).  

La campagne propose plus d´une vingtaine d´activités diverses telles que des ateliers de sensibilisation, des projets artistiques, des discussions avec des jeunes leaders, un match de football d´une équipe des Nations Unies avec la sélection nationale féminine sub-17 et des actions de plaidoyer pour la santé sexuelle et reproductive, ainsi que pour la prévention des maladies telles que le Sida.

La couleur orange sera à nouveau le symbole qui habillera les évènements et les bâtiments des Nations Unies, dans le monde et en Haïti, afin de réaffirmer leur soutien pour avancer dans l´égalité de genre comme un élément clé et transversal de l´agenda les Objectifs de Développement Durable (ODD) à l’horizon 2030. Les 17 Objectifs de Développement Durable représentent l´engagement d´Haïti avec ses enfants et ses petits-enfants pour un future meilleure, et les Nations Unies resteront aux côtés d´Haïti dans ce chemin.

«Tous les acteurs de la société ont la responsabilité de promouvoir l´égalité de genre aux côté des autorités nationales et locales et encouragent les efforts d´Haïti pour éradiquer la violence sexuelle et sexiste, améliorer l’accès des femmes à une éducation égalitaire, aux services de santé et à un emploi de qualité, ainsi que pour renforcer leur participation dans la vie politique, institutionnelle et économique », a conclu la Représentante spéciale du Secrétaire général. 

Contacts presse
Auteur/Auteure
Béatrice Nibogora
BINUH
Cheffe de Communication stratégique et d'information publique/Porte-parole
Béatrice Nibogora
Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
FAO
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
FIDA
Fonds International de Développement Agricole
OIT
Organisation internationale du travail
OIM
Organisation internationale pour les migrations
OCHA
Bureau de la coordination des affaires humanitaires
HCDH
Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme
PNUE
Programme des Nations unies pour l'environnement
ONU-HABITAT
Programme des Nations unies pour les établissements humains
ONU Femmes
Entité des Nations unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes
ONUSIDA
Programme commun des Nations unies sur le VIH/SIDA
PNUD
Programme des Nations unies pour le développement
UNESCO
Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture
UNFPA
Fonds des Nations unies pour la population
UNHCR
Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés
UNICEF
Fonds des Nations unies pour l'enfance
UNOPS
Bureau des Nations unies pour les services d'appui aux projets
PAM
Programme alimentaire mondial
OMS
Organisation mondiale de la santé