La MINUJUSTH et le HCDH publient leur rapport sur les violences des 13 et 14 novembre à La Saline

La MINUJUSTH et le HCDH publient leur rapport sur les événements des 13 et 14 novembre 2018 dans le quartier de La Saline, Port-au-Prince.

La Mission des Nations Unies pour l’appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH) et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) ont rendu public aujourd’hui leur rapport sur les événements des 13 et 14 novembre 2018 dans le quartier de La Saline, Port-au-Prince. Au cours de ces deux jours, cinq gangs armés se disputant le contrôle de ce quartier défavorisé ont mené une attaque planifiée contre des résidents qui auraient été ciblés pour leur affiliation supposée à des gangs armés opposés, exécutant au moins 26 personnes et commettant de nombreux actes de violence, dont deux viols collectifs.

À partir de ces constats, le rapport soulève des préoccupations par rapport aux abus des droits humains à l’encontre des résidents de La Saline et l’implication alléguée de certains agents de l’État. Il rappelle les obligations de l’État haïtien en matière de droit international des droits humains et présente des recommandations à l’attention des autorités haïtiennes afin de s’assurer que les personnes soupçonnées d’être responsables de ces violences, y compris celles exerçant ou ayant exercé des fonctions publiques, soient traduites en justice en conformité avec les normes internationales.

Les conclusions alertent sur le fait que la situation des résidents de La Saline en général s’est aggravée depuis les attaques, notamment en ce qui concerne l’accès aux services de base comme l’eau potable, les soins de santé et l’éducation. 

Le rapport recommande des mesures appropriées afin de protéger la sécurité, le bien-être physique et psychologique, et la dignité des victimes et des témoins qui portent plainte contre ces violences, avec un appui particulier pour les mineurs et les victimes de violences sexuelles.

Les informations ont été recueillies par le Service des droits de l’homme de la MINUJUSTH, qui a rencontré des victimes et leurs familles, des témoins oculaires, des acteurs de la société civile haïtienne et des représentants d’institutions étatiques, notamment du système judiciaire, afin de documenter les événements et la réponse des autorités face à ces violences et aux crimes commis. Ce rapport a été partagé avec le gouvernement haïtien avant sa publication, et les commentaires reçus ont été insérés dans le texte. Il ne prétend pas être exhaustif, et ne présente que les cas documentés et vérifiés par la MINUJUSTH, même si les témoignages recueillis permettent de penser que le nombre de victimes des attaques des 13 et 14 novembre 2018 pourrait être plus élevé.

Pour lire le rapport complet : 

PDF iconminujusth_hcdh_rapport_la_saline.pdf

 

***

Media contact : José Ignacio Martín Galán

Deputy Chief of Strategic Communication and Public Information – Deputy Spokesperson.

Mission des Nations Unies pour l’appui à la Justice en Haïti (MINUJUSTH)

Tel: +509 22 29 67 00; ext.: 7114 /Cell: +509 370 96 143 / Email: martingalan@un.org

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
HCDH
Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme
MINUJUSTH
Mission des Nations Unies pour l'appui à la justice en Haïti